Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir

Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir
« Seul dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu’est la véritable saveur de la terre. » Colette

Amoureux de la vigne

A l’image de la vigne, nos racines sont dans ce vignoble depuis de nombreuses générations ; nous sommes fiers de perpétuer et d’entretenir l’œuvre initiée par nos ancêtres. Cette continuité donne un sens profond à notre activité et une responsabilité envers l’avenir de ce coin de France.

Nous portons un soin tout particulier à nos sols, véritable berceau et source de caractère de nos vins. Un sol sain et vivant permet à la vigne de puiser l’essence du terroir. Ainsi les méthodes culturales sont adaptées en fonction des caractéristiques de chaque parcelle et de la météo du millésime.

L’enherbement naturel, l’implantation de bandes fleuries, l’éco-pâturage par nos moutons, des labours légers sous les ceps, ainsi que des apports réguliers de compost et de produits naturels pour stimuler la défense de la vigne, sont toutes les techniques de culture qui nous aident à maintenir et à améliorer l’activité biologique de nos sols.

« Vigneron est un des derniers métiers à rester maître de toute la chaîne de production. »

Nous sommes en constante recherche d'optimisation de nos pratiques culturales, pour assurer un parfait équilibre de l’écosystème du vignoble avec des vignes en bonne santé et des raisins d’une qualité optimale, qui reflètent fidèlement leur origine.

Un sol - la magie du terroir connaître nos terroirs

« Au début il y a la terre »

Nous parlons souvent en viticulture de Terroir, cet ensemble magique d’éléments d’un lieu précis qui rend un vin unique, qui lui donne une personnalité et le fait vibrer d’une manière qu’aucune technique œnologique est capable de recréer.

Le sol et sa structure forment le principal acteur dans l’expression du terroir. C’est seulement en comprenant et respectant l’identité du terroir qu’il peut s’exprimer pleinement à travers les vins et qu’il va pouvoir sublimer ce produit divin, issu de la terre et du ciel.

Trois terroirs principaux caractérisent les vins de notre domaine :
La roche bleue du Mont Brouilly, entourée par les arènes granitiques et plus au sud par les sols argilo-calcaires de Theizé.

Nous avons la chance de trouver des terroirs très différents autour de notre domaine, tous aussi intéressants pour nos cépages. Un terroir volcanique sur la Côte de Brouilly, un terroir granitique en Brouilly et un terroir argilo-calcaire pour nos Chardonnays.

Sur le Mont Brouilly, cette colline isolée au cœur du vignoble du Beaujolais, déjà les romains plantaient des vignes et depuis la vigne n’a jamais quitté ses pentes ensoleillées dont le terroir s’est révelé si exceptionnel

La Pierre Bleue de la Côte de Brouilly

La Pierre Bleue de la Côte de Brouilly

La « pierres bleues » ou « corne verte » correspondent à des micro-diorites très résistantes et schistes plus altérables. Les roches dioritiques donnent en s’altérant des sols limono-argileux. Isabelle Letessier

Ce terroir exceptionnel, sur les pentes escarpées de l’appellation Côte-de-Brouilly, confère à nos Gamay une minéralité épicée et une structure solide. C’est sur ce terroir que sont forgés des vins de caractère complexe, puissant et élégant, avec un grand potentiel de garde.

Le Granite Rose de Brouilly

Le Granite Rose de Brouilly

Le massif granitique se transforme par érosion en saprolite friable ou « gore » donnant naissance à des sols sableux, peu profonds, très filtrants et pauvres en matières organiques, le terroir par excellence pour un Gamay, fruité et délicat, sur une structure soyeuse et tout en finesse avec des arômes de fruits rouges et beaucoup de fraicheur aromatique.

La Pierre Dorée du sud du Beaujolais

La Pierre Dorée du sud du Beaujolais

Les pierres dorées sont en effet des roches argilo-calcaires issues de marnes du jurassique (ère secondaire). Ce sont des terres bien drainées par les cailloutis et par la pente. Le Chardonnay est le parfait interprète des sols argilo-calcaires de la région des Pierres Dorées dont il révèle la pureté minérale et une finesse élégante.

“On dit de lui qu’il est l’un des plus beaux vignobles de France. Avec ses villages teintés d’ocre qui jouent avec les reflets du soleil, ses arrondis parfaitement dessinés, entre collines vineuses et vallées serpentines, ses petites routes sinueuses qui vous emmènent d’un village à l’autre où, parfois, la nature a été transformée en tableau de maître. Les troublantes ressemblances avec le val d’Orcia et ses collines argilo-calcaires, dans la province de Sienne, l’ont naturellement révélé comme la “petite Toscane beaujolaise”. issu d’un article de GUILLAUME LAMY

Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir

Préserver la Biodiversité La quête d’un équilibre durable

Comme tout ce qui vit, la vigne a besoin d’un environnement complexe et d’une biodiversité qui régulent naturellement les attaques de ravageurs. C’est pourquoi nous portons un grand intérêt à la biodiversité dans nos vignes. La viticulture étant de base une monoculture, il est d’autant plus important d’équilibrer cet écosystème en augmentant la diversité floristique du vignoble.

Une multitude de plantes sauvages, fleurs et herbes aromatiques poussent dans nos vignes et offrent logis et nourriture à une multitude d’insectes, oiseaux et petits gibiers. De nombreux auxiliaires (insectes utiles pour la vigne), abeilles et oiseaux trouvent de la nourriture et construisent leur gîte dans nos vignes, mais également lièvres, biches, faisans et perdrix sont devenus des visiteurs réguliers.

Bandes fleuries

Des mélanges de fleurs mellifères et légumineuses égaient nos vignes et parcelles en repos en attendant la nouvelle plantation tout en apportant de la matière organique et empêchant les adventices.

Engrais verts

Nous utilisons des mélanges d’engrais verts qui apportent de nombreux avantages dans nos vignes : les parties aériennes offrent une couverture du sol et le protègent contre le dessèchement, l’érosion et la battance ; les racines décompactent le sol, permettent un meilleur drainage et constituent des réserves nutritives.

Enfin le couvert végétal offre un habitat pour la microfaune et de la nourriture pour les auxiliaires de nos vignobles.

Nourrir le sol

S’il nous semble évident de préserver la faune et flore de surface, nous oublions souvent la vie dans le sol, cette microfaune indispensable pour l'équilibre d’un écosystème complexe.

Pour nourrir cette microfaune il faut de la matière organique à décomposer qui provient des engrais verts, des sarments broyés, des apports de compost et de fumier.

Le résultat de cette transformation est un humus riche en nutriments qui nourrit nos vignes et permet de stocker du carbone dans les sols.

Haies et arbres

Les haies et arbres plantés auprès de nos vignes ont de nombreux intérêts et rôles dans le vignoble ; ils fournissent gîte et abris pour la faune sauvage (gibiers, oiseaux et insectes), ils brisent le vent qui risque de casser les tendres rameaux au printemps et aident à éviter l’érosion des sols.

Mais les arbres et haies jouent aussi un rôle important dans la structure de notre beau paysage viticole et offrent en prime de bons fruits savoureux.
Nous plantons des essences naturellement présentes dans notre région, adaptées au climat : hêtres, chênes, prunelliers, osiers, sureaux, noisetiers, noyers, cerisiers sauvages, amandiers, pêchers de vigne, …

Eco-pâturage

Notre petit troupeau de moutons nains nous aide à entretenir l’enherbement dans nos vignes. Après les vendanges et jusqu’à la sortie des bourgeons au printemps, ils assurent la tonte de l’enherbement et fertilisent le sol sur leur passage.

Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir Notre philosophie L’amour du vignoble et son terroir
Le travail dans les vignesAu fil des saisons